ECOLO

Page extraite du site web ECOLO - Groupe local de Remicourt, section Cons. communal. Version imprimable. Cliquer ici pour retourner au site.


Conseil communal du 26 AVRIL 2007

Commentaires, en résumé,


Ancienne école de Lamine dans un bien triste état !


Point 3 : Projet de construction d’une crèche communale.

Enfin, dirons-nous, le Collège se décide à lancer le projet de construction d’une crèche communale.
Nous en parlions déjà en 2002 dans nos « ECHOS VERTS » ;
notre Conseillère communale, Marie Octavie MEUREAU l’avait demandé à de nombreuses reprises et n’avait obtenu qu’une seule réponse
« cela n’est pas indispensable ».
Quelques données disponibles pour ce dossier :
Fin de la réalisation de la crèche prévue pour fin 2008
24 places seront disponibles.
(18 demandées par la commune, 24 imposées par la RW)
Budget total prévu 671.790 EUROS dont 87.624, pour révisions et imprévus.
Si nous nous réjouissons qu’une demande de l’opposition ECOLO soit enfin rencontrée,
nous avons des craintes quant à la capacité d’accueil de cette crèche, ne sera-t-elle pas vite "trop petite" ?
Ce faisant, il y a un risque potentiel réel de voir s’instaurer des pratiques de clientélisme afin d’obtenir une place pour ses enfants dans la crèche !
Il faut se rappeler que pour l’année 2006 pas moins de 80 naissances ont eu lieu dans notre commune,
dès lors nos inquiétudes me semblent justifiées.
Il est bien entendu que nous tenons également compte du travail remarquable des gardiennes d’enfants et que nous les englobons dans notre calcul afin qu’elles ne perdent par leur emploi.

Point 4 : Déclaration de politique générale.

Si des projets positifs y figurent, par exemple les déclarations d’intention concernant les économies d’énergie et le respect des normes du développement durable, d’autres points nous semblent mériter des commentaires, à savoir :
Parking de délestage pour le Centre culturel !
Une fois de plus la Commune a fait preuve d’une gestion à la petite semaine du dossier.
Il est évident, nous le disons depuis longtemps, que ce parking aurait dû être inclus dans l’étude globale du Centre culturel.
La réfection de certains bâtiments communaux.
Pourquoi attendre que les bâtiments deviennent ruines avant de réagir,
un exemple pour illustrer ces propos,
la photo ci-dessus représentant l’ancienne école de Lamine dans un bien triste état.

Point 5 : Règlement d’Ordre Intérieur.

Nous avions demandé par lettre du 21.12.2006 d’intégrer au nouveau R.O.I. quelques points qui nous semblaient importants.
Cela n’a malheureusement pas retenu l’attention de la majorité en place actuellement.
Un exemple, le droit d’interpellation du collège par le citoyen.
Interrogé sur le sujet par le Conseiller communal ECOLO,
le Bourgmestre estime que les citoyens risquent de poser des questions « anecdotiques et sans grand intérêt ».
Outre le fait que je ne partage pas du tout ce point de vue,
j’estime que le citoyen est parfaitement capable de faire la distinction entre des questions personnelles et celles plus générales intéressant le public.
De plus, il y avait là une possibilité d’établir un lien entre le citoyen et la politique et donc faire œuvre de « démocratie participative ».
Il faut également savoir que, selon l’union des Villes et Communes,
cette disposition sera bientôt intégrée à la législation wallonne.
C’était donc l’occasion de devancer quelque peu la réglementation, rendez-vous manqué pour Remicourt !

Point 9 : Acquisition d’un véhicule utilitaire.

Comme le Bourgmestre a bien voulu le rappeler,
le Conseiller ECOLO avait demandé,
lors de la commission Finances du 01.02.2007,
qu’une attention particulière soit portée pour l’achat de ce véhicule afin qu’il consomme peu, et donc pollue le moins possible.
Nous nous réjouissons de la concrétisation de cette demande !

Point 11 : Communications.

Monsieur le Gouverneur a transmis à tous les Bourgmestres une lettre insistant sur une campagne électorale propre,
respectant l’environnement et l’équité entre les groupes politiques.
Monsieur le Bourgmestre a confirmé en séance que ces principes seraient respectés « scrupuleusement », dont acte !
Pour information, une convention de campagne électorale « propre » a été signée entre les différents chefs de groupe des partis,
entre autre Monsieur Parmentier pour le PS et
Monsieur Noiret pour ECOLO.

Point 12 : Marché de fourniture d’électricité. (point rajouté)

Suite à une question préalable du Conseiller ECOLO,
le Bourgmestre a précisé qu’une condition de quantité minimum de 8% d’électricité verte était intégrée au cahier de charge du projet.
(Norme minimale imposée par l’Europe).
Le Conseiller ECOLO a également mis l’accent sur les économies d’énergie à réaliser afin de diminuer la facture globale d’électricité.


Page imprimée le 27/07/2017 à 08:35. | © ECOLO Remicourt